Histoire du Wing Chun

Histoire Wing Chun Kuen “La boxe du Printemps Radieux”

Wu Mei : la légendaire none du Temple Shaolin

Mille ans après (Dynastie Qing 1644-1912) L’empereur Qing a accusé le temple de Shaolin à Dengfeng d’activités supposées anti-Qing. Il ordonne la destruction du temple Shaolin. L’assaut est brutal et sanglant. Seuls cinq religieux survivent. Ils rentrent dans la légende sous le nom de “les cinq ancêtres de Shaolin”.

Jee Sin 至善禪師 Shìshàn Chánshī     
Bak Mei 白眉道人 Báiméi Dàorén
Fung To-Tak 馮道德 Féng Dàodé     
Miu Hin 苗顯 Miáo Xiǎn
Ng Mui 五梅大師 Wǔméi Dàshī 

Les aînés légendaires enseignent les arts martiaux à travers la Chine.

Étonnante similitude !


Mille ans après, l’homologue de Madame Gong Sun, la nonne Wu Mei (ou Ng Mui), l’un des «cinq anciens» légendaires Maîtres de Shaolin. dévoile à la belle Yim, un style secret qu’elle baptisera Wing Chun “Printemps Radieux”.
Cinq écoles sont crées : celle du Dragon, le Hung Kuen à Cinq Motifs, le Wu Mei Pai, la Grue Blanche Tibétaine et le célèbre Wing Chun.

Un des plus célèbres pratiquants de cette école est probablement Bruce Lee, élève de Ip Man.

“Ne pense pas, ressens. C’est comme un doigt qui pointe la Lune. Ne te concentre pas sur le doigt ou tu vas manquer cette beauté céleste.”

Bruce Lee

“Utilisez votre habileté martiale pour le bien de l'humanité.”

Yip Man

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.